Comment faire un feedback constructif ?

Faire feedback constructif

Faire un feedback, c’est avoir une réaction ou donner son impression par rapport à un travail effectué par son interlocuteur. Cette expression revient souvent dans les entreprises, notamment lorsque plusieurs personnes se retrouvent pour travailler en équipe. Cela dit, un feedback doit être constructif, pour apporter une plus-value à la personne ayant effectué le travail. De cette manière, il motivera le collaborateur et l’encouragera à améliorer sa productivité.

Alors, comment donner un feedback constructif ?

Définir l’objectif du feedback

Pour faire un feedback constructif et bien perçu par vos collaborateurs pour mieux travailler ensemble, vous devez identifier et définir son objectif. Il vous revient donc de bien réfléchir aux informations que vous souhaitez transmettre à votre interlocuteur à travers votre retour. Ce dernier doit avoir un but bien spécifique, afin que vous puissiez trouver les termes adaptés pour vous exprimer.

Par exemple, un feedback qui vise à amener le collaborateur à refaire un travail n’a pas le même objectif qu’un autre visant à l’encourager à mieux travailler en équipe. Alors, vous ne pourrez pas exprimer votre retour de la même façon dans les deux cas.

Cela dit, une fois que vous avez déterminé l’objectif de votre feedback, vous devez le garder à l’esprit. En effet, il vous servira à préparer et à structurer le discours que vous tiendrez devant le collaborateur.

Trouver les aspects positifs du travail

Votre feedback ne saurait être constructif s’il ne met en exergue que les actions négatives de votre collaborateur. Pour ce faire, avant de le donner, analysez bien le travail concerné afin de repérer les aspects positifs. Notez ces derniers et appliquez-vous à trouver le moyen de les formuler et de les insérer dans la discussion avec le collaborateur, le moment venu.

À ce propos, l’idéal est de donner un feedback en parlant en premier lieu des éléments positifs qu’on a remarqués sur le travail concerné. Cela a l’avantage de valoriser le collaborateur qui devient plus motiver à vous écouter jusqu’au bout.

Porter un regard critique uniquement sur le travail en lui-même

Tout feedback constructif est entièrement centré sur le travail de l’interlocuteur. Alors, évitez les jugements de valeur et les critiques dévalorisant la personnalité de votre collaborateur.

Concentrez-vous plutôt sur les faits et les réactions sur lesquels porte votre retour. Pour ce faire, analysez chaque action que vous voulez critiquer. Cette analyse sera plus pertinente si vous avez correctement observé le travail de votre collaborateur au moment où il l’effectuait.

Une fois l’analyse effectuée, notez les comportements que vous souhaiteriez que votre interlocuteur améliore. Prenez également note des actions efficaces qu’il a menées. Il faudra par ailleurs trouver des exemples qui illustrent clairement vos propos.

Se montrer direct et clair

Si vous voulez qu’un retour soit constructif aux yeux de votre interlocuteur, vous devez être clair et précis. Exprimez donc honnêtement et directement votre feedback, avec des propos sans équivoque.

Par exemple, relevez des exemples spécifiques d’actions que votre collaborateur a faites et que vous estimez qu’il n’aurait pas dû faire. Également, dites-lui en toute transparence quels sont les axes d’amélioration que vous avez trouvés.

Par ailleurs, n’oubliez pas que la discussion doit être bilatérale. Alors, invitez votre collaborateur à proposer lui aussi des pistes d’amélioration. Demandez-lui également de vous donner son avis sur le feedback, et prenez celui-ci en compte. Enfin, donnez le feedback sur un ton courtois, en évitant d’être distant ou agressif.

Donner le feedback au bon moment

Il est primordial de donner un feedback au bon moment, si l’on souhaite qu’il soit constructif. À cet effet, vous devez faire votre retour peu de temps après l’évènement concerné. De cette manière, vous êtes certain que votre collaborateur sera impacté et prendra en compte vos remarques.

À noter qu’un feedback donné plusieurs semaines après la présentation d’un travail peut donner l’impression à la personne concernée qu’on la minimise. Alors, faites un feedback constructif à chaud, pour être sûr que votre collaborateur n’a pas déjà quelque peu oublié ce qu’il a accompli.

Par ailleurs, une fois que vous aurez diffusé votre message de la bonne façon et au bon moment, laissez du temps à votre interlocuteur. En effet, il importe de lui accorder un moment de réflexion et d’analyse, surtout si le feedback peut peser sur son moral.

Personnaliser son feedback

Tous les collaborateurs d’une entreprise ne sont pas habitués aux feedbacks. En effet, certains parmi eux, de par leurs expériences professionnelles passées ou leur personnalité, apprécient moins les retours que d’autres. Aussi, certaines personnes se sentiront comme un débutant si vous leur faites un retour, même encourageant. Ce cas se présente généralement quand des collaborateurs qui maîtrisent leur travail reçoivent constamment des mots encourageants.

Vous devez donc étudier votre interlocuteur afin d'adapter le feedback. Dans le cas d’un employé qui maîtrise bien son travail, par exemple, misez sur une approche de challenge. Cela revient à lui faire le retour de manière à lui donner l’impression que vous lui lancez positivement un défi.

Maîtriser les feedbacks sur le travail de ses collaborateurs, c'est un grand pas vers le fait d'être un bon manager.