Onboarding RH – Définition et principes d’intégration d’un nouvel employé

Onboarding RH - Accueil d'un nouvel employé

Pour éviter le départ prématuré de vos nouvelles recrues, il est primordial de les accueillir comme il se doit au sein de votre entreprise. Selon une étude menée par Welcome to the Jungle, 45% des démissions ont lieu la première année de recrutement du nouvel employé. Fidéliser ses nouveaux collaborateurs passe inévitablement par un processus que l’on appelle: l’onboarding RH. En effet, souvent négligé, l'onboarding est pourtant une étape tout aussi importante que la rédaction d’une annonce de recrutement ou une préparation à l’entretien d’embauche.

Si vous êtes à la tête d’une entreprise, le processus d’onboarding devrait surement vous intéresser. Pour en savoir plus sur les tenants et les aboutissements, continuez sans plus tarder de lire cet article.

Onboarding RH : qu’est-ce que c’est exactement ?

Le terme onboarding ou littéralement "embarquement" en français, désigne un processus utilisé en entreprise qui vise à favoriser l'intégration des nouveaux employés.

L’objectif de l’onboarding RH est plutôt simple : mettre en place des actions qui faciliteront l’arrivée d’un nouveau salarié au sein de la société. Ces actions ont pour vocation de permettre au nouvel arrivant de créer des liens rapidement avec les membres de son équipe et de se familiariser à son environnement de travail. De fait, le salarié sera plus rapidement opérationnel pour son poste et aura davantage l’élan de s’investir au sein de l’entreprise.

Pourquoi le processus d'onboarding RH est-il si important ?

L’onboarding RH représente une étape clé dans l’intégration d’un nouvel employé. Le collaborateur avec une première expérience agréable dans l’entreprise trouvera plus aisément ses marques au sein de son équipe et de son poste.

En plus d’être bénéfique pour les nouvelles recrues, l’onboarding est aussi très avantageux pour la société. En effet, ce schéma favorise la productivité et l’efficacité du collaborateur sur sa prise de poste.

À l’inverse, un nouveau salarié qui arrive au sein de l’entreprise dans laquelle il n’existe pas de programme onboarding RH sera directement livré à lui-même. D'une part, la première impression qu’il aura de la société ne sera pas forcément flatteuse. D’autres part, son envie de rester et de s’investir auprès de l’entreprise pourra être grandement impactée.

Il est donc primordial d’infuser une dynamique d’intégration lors de l’arrivée d’un nouveau collaborateur, afin d’éviter le plus possible les départs précipités. Quand on connaît les coûts qu’engendre une campagne de recrutement, intégrer un processus d’intégration au sein de sa société peut s’avérer très intéressant.

En prime, l’onboarding RH permet à l’entreprise de véhiculer ses valeurs et de renvoyer une image professionnelle à ses nouvelles recrues.

Onboarding RH : un véritable enjeu pour les entreprises

L’enjeu stratégique de toute entreprise reste de recruter les meilleurs candidats, qui sauront apporter une plus-value et qui sauront se montrer performant.

De nos jours, la concurrence faisant rage sur le marché du travail, l’enjeu pour une société n’est plus seulement de recruter des personnes compétentes. Au-delà d’un bon recrutement, l’entreprise doit surtout arriver à garder ce nouveau collaborateur au sein de l’entreprise. Et c’est alors à partir d’ici, que l’onboarding RH prend tout son sens !

Une entreprise qui associe un processus de recrutement efficace à une valorisation d’intégrations aura plus de chance d’attirer des postulants. Et surtout, de susciter le désir du candidat à s'investir sur du long-terme au sein de la société.

Comment appliquer les principes d'intégration d'un nouvel employé ?

1. Préparer au préalable l’arrivée du nouveau salarié

Pour faciliter la prise de poste du nouvel employé, certains paramètres doivent être anticipés par la société. Notamment, l’attribution de son bureau, pour offrir au salarié un espace adapté aux missions de son poste.

L’aspect logistique devra être au point, le jour de son arrivée. Dès le premier jour, le nouveau collaborateur devra avoir son ordinateur attribué, ses codes d’accès, son badge d’accès ainsi que sa ligne téléphonique.

En effectuant ces préparations en amont, la société met toutes les chances de son côté pour que le salarié soit autonome rapidement.

2. Accompagner le nouveau collaborateur dans sa première journée de travail

Cette étape est cruciale car c’est à ce moment précis que la première impression du nouvel arrivant va se façonner. Plus l'accueil du nouveau salarié aura été soigné, plus il se sentira à l’aise et aura de la facilité à s’intégrer au sein de l’équipe.

Un environnement familier et la présence des personnes qui ont procédé à son recrutement sont de bonnes initiatives pour mettre immédiatement en confiance le nouvel arrivant. Il est très important de lui indiquer le lieu de son espace de travail et de prendre du temps pour lui transmettre toutes les informations capitales à sa prise de poste.

Il est également possible d'envisager un petit déjeuner ou un déjeuner d'accueil avec la nouvelle recrue, afin de lui présenter l’équipe et de faire plus ample connaissance.

3. Prévoir des rendez-vous régulier avec le nouvel arrivant

Une autre étape très importante de l'onboarding RH est de faire un point régulièrement avec le nouveau collaborateur quelques jours après son arrivée. De fait, vous pourrez savoir si celui-ci s'intègre bien à l'entreprise et si sa prise de poste se déroule correctement.

Communiquer avec votre nouvel employé est fondamental. Le nouveau collaborateur doit être encadré et ne doit surtout pas se sentir seul face aux difficultés rencontrées.

4. Attribuer un mentor au nouvel employé

Pour découvrir son nouvel environnement de travail, rien de tel pour le nouveau salarié que d’avoir à ses côtés un mentor pour le guider.

L’attribution d’un mentor permet d’une part de favoriser l’intégration sociale de l'employé récemment arrivé. D’autres part, le mentor désigné pourra lui transmettre un tas d’informations qui pourront lui être nécessaires au cours de sa carrière au sein de l’entreprise.

Il pourra également faire part des valeurs et de la politique de la société à la nouvelle recrue.

Quelques outils pour faciliter le parcours d’onboarding RH

Workelo

Workelo est un outil digital plutôt simple mais très pratique. En effet, l’entreprise peut gérer simplement 4 mobilités, en passant uniquement par cette plateforme.

Entre autres, la société peut organiser l'anticipation de l’arrivée du nouveau collaborateur et l’intégration de celui-ci auprès des équipes. Elle peut également s'affairer en toute simplicité à la mobilité interne et au départ d'un salarié.

HeyTeam

HeyTeam est une plateforme polyvalente qui permet d’automatiser l'ensemble du processus d’onboarding. L’entreprise pourra alors créer un parcours d’onboarding ludique, réunissant des quizz, des défis et des vidéos que le collaborateur recevra au fur et à mesure.

L’avantage est que la société sera libre de personnaliser ses parcours d’onboarding, en fonction des contrats et des différents corps de métiers.

Teelt

L’outil Teelt propose à l’entreprise de construire des parcours d’onboarding RH totalement uniques, dédiés à l'accueil et à l’intégration des nouveaux collaborateurs.

Teelt est une plateforme très aboutie, répondant parfaitement aux besoins des DRH et de leurs nouveaux arrivants.

Astuces et conseils pour réussir l'intégration d'un nouveau collaborateur

 

Comme vous aurez pu le noter, mettre en place un processus d'onboarding RH au sein d'une entreprise sera aussi bien bénéfique pour la société que pour la nouvelle recrue. Il est donc primordial pour attirer des employés compétents et surtout les garder, de le mettre en place.