Tout savoir sur la période d’essai !

Période d'essai

Vous avez êtes en période d’essai et vous ne savez pas vraiment de quoi il en retourne ? Pas de panique, c’est un moment que de nombreux employés doivent passés. Découvrons-en plus ensemble !

Qu’est-ce qu’une période d’essai ?

Comme son nom l’indique, la période d’essai est tout simplement le moment durant lequel un employé doit faire ses preuves et montrer de quoi il est capable. En effet, cette période dure quelques mois et permet tout simplement à un employé d’appréhender sa nouvelle entreprise et à un employeur d’intégrer son nouvel employé.

C’est donc un moment crucial pour les deux parties : l’entreprise pourra confirmer son choix, tandis que le salarié doit montrer les compétences qu’il a pu mettre en avant lors de l’entretien, par exemple.

Bien évidemment, une période d’essai peut déboucher sur un contrat, mais ce n’est pas toujours le cas.

Quelle est la durée d’une période d’essai ?

Si vous décidez de prendre un salarié à l’essai après la réussite de son entretien d'embauche, il est important de respecter les différentes durées mises en vigueur.

Voici les informations que vous devez connaître à ce sujet :

  • 2 mois pour les ouvriers et employés/
  • 3 mois pour les techniciens et les agents de maîtrise.
  • 4 mois pour les cadres.

Cela est effectif dans le cas où l’entreprise souhaite proposer un CDI à la personne concernée, à la fin de cette période d’essai.

Il faut noter que ce sont des durées minimales. Néanmoins, des exceptions peuvent voir le jour :

  • Des durées plus longues peuvent être prévues par accords de branche étendus conclus avant le 26 juin 2008.
  • Les durées peuvent également être plus courtes par le contrat de travail ou par accords de branche conclus après le 26 juin 2008.

Il faut noter que les CDD peuvent également avoir des durées à respecter pour la période d’essai :

  • 1 jour par semaine dans la limite de 2 semaines pour les contrats dont la durée initial est de 6 mois.
  • 1 mois pour les contrats supérieurs à 6 mois.

Bien évidemment, une période d’essai peut également être prolongée. Nous verrons cela en détail dans la suite de cet article.

Durée de la période d'essai

Comment se passe la rupture d’une période d’essai ?

L’entreprise ou l’employé sont aussi en mesure de réaliser une rupture de la période d’essai. Ainsi, voici les différents délais que chacune des parties doit impérativement respectés :

  • Si le salarié a été présent 7 jours au sein de l’entreprise, le préavis pour les deux parties es de 24 heures.
  • Si le salarié a été présent entre 8 jours et 1 mois, le préavis pour les deux parties est de 48 heures.
  • Si le salarié a été présent plus d’un mois, l’employeur doit un préavis de deux semaines. Le préavis de l’employé est de 48 heures.
  • Si le salarié a été présent pendant plus de 3 mois : l’employeur doit respecter un préavis d’un mois. L’employé peut prévenir son employeur dans les 48 heures en amont de son départ.

Il faut également prendre en compte qu’un employeur n’est pas dans l’obligation de justifier le choix qu’il fait. Aussi, si personne ne rompt la période d’essai et que cette dernière n’est pas renouvelée, alors la relation de travail se poursuit normalement. Vous pourrez donc obtenir votre CDD ou votre CDI.

Comment cela se passe le renouvellement ?

Il se peut également que l’employé voit sa période être renouvelée. Cela est parfaitement possible et l’employé ne peut pas refuser cette dernière. Néanmoins, il faut noter qu’elle peut être renouvelée qu’une seule fois.

Notons également qu’elle doit être de la même durée que la première période d’essai ou plus courte. Elle doit aussi respecter trois conditions distinctes :

  • Le renouvellement de la période d’essai doit être indiqué dans la convention collective de l’entreprise.
  • Elle doit figurer dans le contrat de travail.
  • Les deux parties doivent être d’accord.

Bien évidemment, l’employeur n’est pas obligé de donner une raison à ce renouvellement, mais cela peut être bénéfique pour l’employé.

Pourquoi l’employeur décide de renouveler une période d’essai ?

L’employeur peut parfaitement renouveler la période d’essai de l’une de ses nouveaux salariés pour diverses raisons comme :

  • L’employé n’a peut-être pas encore fait ses preuves. Il faut vraiment convaincre votre employeur que vous êtes la personne qu’il lui faut.
  • L’employé peut également avoir du mal à s’intégrer à la nouvelle équipe. Même si vous n’avez pas un poste qui demande un travail d’équipe, il faut tout de même dialoguer avec les autres collaborateurs. N’hésitez pas à aller manger avec eux et discuter pendant la pause café.

En conclusion, la période d’essai est vraiment un moment où vous devez vous familiariser avec l’équipe, l’entreprise et les différentes missions qui pourront vous être confiées. Il faut donc y mettre du vôtre pour vous intégrer au mieux et faire en sorte que votre employeur ait envie de vous garder.