Burn-out, bore-out, brown-out : quelle est la différence ?

Burn-out, bore-out, brown-out - Différence et risques

Depuis quelques années, nous observons de nouvelles maladies liées au travail et notamment auprès de salariés qui ont un engagement important dans l’entreprise. Les premiers cas ont été décelés chez le personnel soignant, toutefois, il s’est rapidement répandu et nous savons aujourd’hui que tous les métiers peuvent être concernés. Un terme pour désigner cet épuisement professionnel est donc né : le Burn-Out !

Toutefois, les différentes réactions et symptômes de chaque personne diffèrent, d’où la naissance de deux autres termes pour cette famille de maladies, afin de différencier chaque état. Ici, nous allons détailler les 3 maladies qui entourent l’épuisement professionnel.

Burn-Out, Bore-Out ou Brown-Out?

Si au départ, nous entendions surtout parler de Burn-Out, nous constatons que deux autres maladies ont été décelées. Le Bore-Out et le Brown-Out. Certes, celles-ci sont des maladies de travail, mais chacune est déclenchée par différentes situations. Voici, la description de ces états psychologiques que nous pouvons connaître au travail.

Le Burn-Out

Cet état psychologique frappe autant d’hommes que de femmes. Il s’agit même de la 2ème affection professionnelle. Le burn-out se présente lorsque le salarié n’arrive plus à gérer son poste et notamment les tâches qui lui incombent. Celui-ci va ressentir un grand écart entre ce qu’il attend de son métier, la représentation qu’il en fait et la réalité qu’il observe.

Différents symptômes aident dans le diagnostic de cet état psychologique. Ils sont de l’ordre psychique et physique, et varient d’un sujet à l’autre.

Les manifestations psychiques  du Burn-Out :

  • Un épuisement physique, psychique et émotionnel. Le sujet a la sensation qu’il a épuisé toutes ses ressources. Il se rend compte que les repos habituels ne sont pas efficaces pour reprendre des forces.
  • La difficulté pour effectuer son travail. Un sujet atteint adopte une attitude cynique dans son environnement de travail.
  • Un sujet en burn-out ne cesse de se dévaloriser, il a l’impression de ne plus savoir exercer son métier.
  • La perte de contrôle, tensions nerveuses, peurs inexpliquées.
  • Absence d’émotions, irritabilité une hypersensibilité
  • Manque d’entrain, repli sur soi, baisse de la motivation

Les manifestations physiques du Burn-Out :

  • Trouble du sommeil
  • Tensions musculaires
  • Prise ou perte de poids
  • Maux de tête
  • Nausées
  • Vertiges

Ses collègues sont souvent les premiers à subir les conséquences ainsi que tous ceux qui côtoient le sujet, dans le cercle professionnel. En effet en dehors du cercle professionnel, la personne atteinte continue de mener une existence normal, avec sa bonne humeur habituelle, sans ressentir tous ces symptômes. Le burn-out réuni certains symptômes de la dépression. Cependant, il évolue dans le cadre professionnel sans atteindre la sphère familiale.

Le Bore-Out

Encore peu connu en France, le bore-out est constaté mais nous ne le qualifiions pas de maladie professionnelle. Toutefois, c’est bien dans la sphère professionnelle que débute cette pathologie. Le sujet qui en souffre est totalement perturbé et les risques de dépression voire même de suicide sont avérés. Comme son nom l’indique celui-ci souffre d’ennui au travail. Soit l’inverse du Burn out.

Chez les patients atteints par le bore-out, on distingue plus de symptômes psychiques que physiques, cela ne veut pas dire qu’ils sont absents !

Les manifestations psychiques du bore-out :

  • Anxiété, Isolement, tristesse, culpabilité
  • Démotivation
  • Sentiment d’insatisfaction et frustration
  • Sentiment d’être inutile ou sous-évalué
  • Un désintérêt total par le travail qui lui est demandé qui le conduit à des erreurs répétées et une lenteur pour les tâches qu’il réussit à effectuer.

Les manifestations physiques du bore-out :

  • Les troubles du sommeil, provoquent une grande fatigue.
  • Maux de tête
  • Courbatures

Le Brown-Out

Le brown-out est la moins connue de ces maladies liées au travail. Il s'agit pourtant bien d'une nouvelle pathologie où, le sujet qui en est atteint, est en manque d’énergie. Ceci vient du fait qu’il ne trouve plus aucun intérêt dans les tâches qui lui incombent. Selon lui, il considère que la tâche en question totalement inadaptée et pense que d’autres solutions devraient être utilisées.

Les manifestations psychiques du brown-out :

  • Perte de motivation
  • Refus de s’investir
  • Ennui lors des réunions
  • Arrêts maladie consécutifs

Très peu de manifestations physiques pour le brown-out, la personne a tout de même l'impression de se sentir mal.

Un salarié atteint de brown-out, était capable de se présenter au travail avec un rhume, mais ceci n’est plus le cas, et chaque "bobo" est accompagné d’un arrêt maladie. Bien souvent le sujet atteint de cette pathologie professionnelle a totalement perdu le goût de son travail et cela va durer s'il n'entame pas une reconversion professionnelle.

Le brown-out se manifeste le plus souvent dans les grandes entreprises où les possibilités de rencontrer les grands patrons sont quasi nulles. Les sujets sont désespérés, ils estiment que leur rôle est inutile. Cette pathologie provient de son monde professionnel, mais peut avoir des conséquences sur sa vie privée. Le sujet aura tendance à demander la compréhension à ses proches, mélangeant ainsi travail et vie privée.

Comment réagir face à ces pathologies ?

Bien sûr, les pathologies ici traitées, doivent être prises en compte, et cela, le plus tôt possible. Loin d’être un caprice de la personne, il faut agir. Bien entendu, il faut inciter la personne à consulter un spécialiste, mais aussi à en parler avec le patron qui lui aura certainement une solution.

Elle doit essayer d’obtenir l’aménagement de son poste afin de pouvoir effectuer des tâches plus intéressantes qui correspondent à ses connaissances. Cela lui évitera l’ennui et la sensation d’être inutile.

Quant au burn-out, le chef  devrait pouvoir envisager une réduction des tâches ou autres moyens tout aussi efficaces, pour aménager un poste qui lui convient personnellement.

Si vous pensez être dans l’une des situations précédentes, n’ayez crainte, parlez-en autour de vous et surtout parlez-en à un médecin. Une fois prises en charge, ces trois pathologies disparaîtront et vous retrouverez l’énergie du premier jour. Par contre si vous n’agissez pas, ce mal-être va se transformer en dépression d’où il est très difficile d'en sortir.

Il faut savoir que ces états psychologiques n’ont rien à voir avec une maladie mentale, mais ils sont à considérer puisque des dépressions et suicides ont déjà été observés.