5 gestes écologiques à adopter au bureau

gestes écologiques à adopter au bureau

Changement climatique, développement durable, geste écologiques, préservation de l’environnement…Difficile de passer outre ce champ lexical et de ne pas en entendre parler au quotidien. Tout le monde est concerné par l’écologie et l’environnement, à des degrés d’implication différents. Mais ce qui est certain, c’est que personne n’y échappe.

En effet, certaines mesures sont prises et bouleversent de fait nos habitudes, qu’on le veuille ou non. Nous pensons en effet à la suppression des sacs plastiques jetables dans nos supermarchés ou encore à la mise en place du tri-sélectif dans les communes. Outre ces dispositifs auxquels nous ne pouvons déroger, nombreux sont ceux qui ont décidé d’aller plus loin et ont donc décidé de réduire considérablement leur empreinte écologique :

  • Réduire ses déchets (voire même pratiquer le "zéro déchet" pour certain foyer)
  • Réduire sa consommation d’eau et d’électricité
  • Limiter le plastique en privilégiant les sacs en tissus notamment
  • Consommer des produits portant le label écologique certifié
  • Récupérer l’eau de pluie pour arroser ses plantes

Ces gestes domestiques simples sont pour la plupart ancrés dans nos habitudes et sont facilement adoptés chez nous. Mais comment pouvons nous préserver l’environnement au bureau et agir ainsi pour le climat ? Voici 5 gestes écologiques à appliquer lorsque vous êtes sur votre lieu de travail.

#1. Privilégier la marche, le vélo ou encore les transports en commun

Penser à l’environnement, ça commence avant même d’arriver au bureau : En Europe, les français se classent au premier rang parmi ceux qui utilisent le plus leur voiture comme moyen de transport pour se rendre sur leur lieu de travail. La consommation de carburant et la pollution générée impactent indéniablement notre qualité de vie et n’est pas sans incidence sur notre planète.

D’autres alternatives plus écologiques s’offrent à nous tels que :

  • La marche à pied ou le vélo : Si cela est possible il s’agit d’une solution non seulement bonne pour l’environnement mais également pour votre santé. Se rendre au travail et pratiquer en même temps une activité physique peut être une solution idéale quand la distance à parcourir reste raisonnable. L’idée n’est pas non plus que vous arriviez en nage au travail après avoir parcouru 45 km à vélo.
  • Les transports en commun : sachez que la plupart des entreprises remboursent vos frais de transports à concurrence de 50% du coût représenté.
  • Le co-voiturage : si aucune de ces alternatives n’est possible, peut-être pourriez-vous réduire l’empreinte écologique de votre déplacement en réalisant le trajet avec un ou plusieurs collègues qui habiteraient non loin de chez vous. A défaut de pouvoir vous passer de votre voiture, vous participerez à la réduction d’émission de carbone et faire le trajet en bonne compagnie ça ne peut pas être désagréable !

#2. Faire des économies d’énergie

Imprimantes, ordinateurs, machines à café… La liste d’appareils électriques utilisés au bureau est longue et notre consommation d’énergie est tout aussi importante. Aussi, il existe des petits gestes écologiques auxquels s'habituer qui participeront à la réduction de notre consommation :

  • Ne pas laisser vos ordinateurs et écrans en veille à la fin de votre journée mais bien pensez à les éteindre.
  • Ne laissez pas brancher vos chargeurs de PC ou encore de téléphone portable. En effet, les câbles sur secteur sont énergivores même lorsque vos appareils ne sont pas branchés.
  • Éteindre les lumières de la salle de réunion, ne pas ouvrir les fenêtres lorsque vos bureaux sont pourvus d’un système de climatisation ou bien privilégier les escaliers plutôt que l’ascenseur… Toutes ces solutions participeront à réduire la consommation d’énergie au bureau.

#3. Limiter les impressions et recycler le papier

Deux clics suffisent et l’impression est lancée. Abusons-nous des impressions ? La réponse est très certainement oui. Il convient d’apprendre à maitriser sa consommation de papier et se poser la question de savoir si nous avons vraiment besoin de supports papiers quand la version numérique peut suffire. Aussi, il est courant de voir fleurir des signatures vertes dans les e-mails de vos interlocuteurs précisant : "N’oubliez pas de protéger la nature. Imprimez cet email seulement si c’est nécessaire et pensez à recycler votre papier.".

Mais que faire des documents imprimés une fois qu’on n’en a plus besoin ? Il est toujours possible de donner une seconde vie à votre papier en utilisant le verso de vos reprographies simples en guise de brouillon.

Si le papier n’est plus réutilisable, pensez à le recycler. Les entreprises peuvent mettre à disposition des cartons de recyclage papier dans chaque bureau mais également près des imprimantes. Impression en noir et blanc ou en couleur, tout votre papier se recycle.

Cependant, n’oubliez pas qu’il convient de privilégier l’impression en recto-verso et en noir et blanc. Pour ceux qui le souhaitent, il est même possible d’imprimer en mode "multi pages" pour faire davantage d’économie de papier.

Là encore, comme vous pouvez le voir, des gestes écologiques simples sont possibles. Si tous les employés si emploient, la consommation de papier diminuera fortement et les coûts d'impression avec.

#4. Bannir les gobelets et opter pour une tasse / bouteille réutilisable

Fini les cafés et les thés dans les gobelets en plastique ou en carton (oui, les gobelets en carton sont également des déchets difficilement recyclables : afin de rendre ce récipient étanche, l’intérieur de ses parois est recouvert d’un léger film plastique). Pour vos pauses boissons chaudes, rien de mieux que d’utiliser votre tasse.

Il est bien dommage de céder à la faciliter en prenant un gobelet : mis à disposition juste à côté de la machine, pas besoin de s’embêter à faire la vaisselle, … Pourtant, rien de mieux que de prendre son thé dans sa tasse. Le taille du contenant est plus adaptée, la chaleur de votre boisson est conservée plus longtemps… Pourquoi hésitez ?

N’oubliez pas non plus de prendre votre verre ou tasse lorsque vous êtes conviés à un pot de départ ou à la galette des rois de votre entreprise car oui, il n’y a pas de "petite économie".

De la même façon, pensez à vous munir d’une bouteille d’eau réutilisable ou encore d’une gourde. Fini les allers retours jusqu’à la fontaine pour y remplir un simple gobelet. On gagne du temps et on limite les déchets : qui dit mieux ?

#5. Sensibiliser vos collègues et votre hiérarchie aux gestes écologiques

Au-delà d’adopter touts ces gestes écoresponsables qu’il convient de mettre en œuvre au bureau, il est également important d’en parler avec vos collègues et les sensibiliser à ces gestes simples.

Il est courant d’organiser au sein de son entreprise un petit déjeuner de sensibilisation au recyclage ou aux bonnes pratiques écologiques. Cette démarche écologique doit être l’affaire de tous. Il ne faut pas minimiser l’impact et les bienfaits pour l’environnement que pourront permettre la mise en place de ces gestes écologiques aussi simples que peu contraignants.

Nous ne saurions vous convaincre d’être une Greta Thunberg ou encore d’adhérer à une association militante pour l’environnement. Mais les petits gestes du quotidien restent à la portée de tous et ne doivent pas être négligés ou sous-estimés. Mettre en place au bureau des dispositifs écologiques, c’est aussi véhiculé auprès de vos clients et collaborateurs une image d’entreprise responsable contribuant au développement durable dans une économie où la notion de RSE (responsabilité sociale des entreprises) occupe une place de plus en plus importante.