Qu’est-ce qu’un manager exactement ?

devenir-leader

Toute bonne entreprise se doit d’avoir une structure salariale compacte et bien organisée pour atteindre ses objectifs. Parmi les postes les plus importants, on distingue celui de manager. Un vrai entremetteur dont le but est d’assurer la cohésion des équipes. 

Le métier de manager a tendance à soulever beaucoup de questionnements : quel est le niveau d’études requis ? Quels sont les missions du manager et, surtout, comment savoir si l'on a les compétences nécessaires pour le management ? Plus besoin d’éplucher les pages jaunes du Net pour connaître les réponses, nous vous dirons tout ce qu'il en faut savoir ci-dessous.

Quel rôle joue le manager au sein de l’entreprise ? Définition et objectifs

Le manager est un pion plus qu’important dont très peu d’organismes peuvent se passer. Le manager utilise ses talents de leader pour aiguiller ses équipes vers les différents objectifs attendus. Parmi les nombreuses responsabilités qui incombent au manager, on retrouve le confort salarial de ses collaborateurs.

Il est chargé de veiller à l’effectivité de leurs actions, mais aussi de s’assurer que leur niveau de concentration est à son apogée. Il doit donc prendre en considération des facteurs divers pendant son travail, de façon à garantir un certain équilibre entre la productivité et le bien-être des membres de son équipe.

definition manager role

En clair, le manager fait la jonction entre les dirigeants et le personnel. Ce qui distingue un bon manager d’un autre qui ne le serait pas, c’est surtout la façon de faire passer les informations. On trouve très souvent des employés non-satisfaits de leurs managers simplement parce que les informations ont du mal à passer entre les deux parties, causant ainsi malaise et tensions.

Vous l’aurez donc compris, un bon manager est une personne à l’écoute et qui sait s’exprimer efficacement sans trop en faire. Aussi, pour plus de crédibilité auprès de son équipe, il est préférable que le manager ait acquis une petite expérience dans le domaine où il exerce ses fonctions. Cela lui permettra non seulement de gagner en confiance lorsqu'il donne les directives, mais aussi de se faire respecter auprès de son équipe.

Quels sont les qualités d’un manager ?

Diriger tout un régiment n’est pas de tout repos, vous en conviendrez. Il s’agit de disposer de plusieurs compétences et de les mettre à profit pour mener à bien ses missions de tous les jours. Ceci est nécessaire pour créer de l'harmonie et permettre à ses équipes de donner le meilleur d’elles-mêmes.

Vous l’aurez donc compris, le manager doit avoir plusieurs cordes à son arc. Les individus ayant l'esprit vif, un bon sens de la communication et de l'empathie font généralement les meilleurs managers.

En règle générale, le manager doit posséder les qualités suivantes :

  • Sens du relationnel ;
  • Savoir gérer son stress ;
  • Leadership.

L’amour du travail, la définition même du manager

Vous le savez sans doute, l’énergie et la bonne humeur sont contagieuses ! Embauchez quelqu’un de passionné est le meilleur moyen de s’assurer que les stocks s’écoulent bien et que les équipes tournent à plein régime. Un bon manager est celui qui a plus d’outils et de moyens pour donner de la valeur et du sens aux différentes directives qu'il donne.

Avoir un esprit d'équipe

Un manager accompli est une personne qui sait atteindre ses objectifs et ceux de sa société. Il entraîne assidûment ses collaborateurs à donner de meilleurs résultats, non seulement pour améliorer la productivité, mais aussi pour les pousser à gravir des échelons professionnels.

definition manager esprit equipe

Un manager qualifié est un chef d’équipe avant d’être un employé. On reconnait les meilleurs managers à leur aptitude à faire avancer leurs troupes efficacement vers des augmentations et autres promotions.

Définition et explications du travail de manager

Comme tout autre employé dont les responsabilités sont multiples, le manager se doit d’organiser ses tâches et de les répartir sur des créneaux précis. De par le côté humain de son travail, il doit être sur plusieurs fronts, notamment celui de la communication. Bien que multiples, on peut regrouper les tâches effectuées par le manager en 5 grands aspects :

  • La mise en place de stratégies ;
  • La coordination du travail ;
  • La délégation ;
  • La prise de décisions ;
  • Le suivi de progression.

Le rôle premier du manager est de mettre en place les plans d’action qui vont être suivis par les membres de son équipe. On distingue d’ailleurs 2 types d’objectifs récurrents : les objectifs collectifs et les objectifs à visée individuelle. Pour les objectifs collectifs, le manager sera amené à prendre en considération les disponibilités, les compétences ainsi que les capacités de plusieurs membres pour rendre un seul et même travail.

Le même scénario est appliqué aux objectifs individuels, sauf qu’ici les facteurs d’influence sont minimes (1 à 2 personnes, tout au plus). Le manager doit également savoir coordonner les tâches pour assurer la stabilité des projets en cours. Il doit avoir l’œil pour connaître exactement les faiblesses et les points forts de chacun de ses collaborateurs. De cette façon, il sera plus à même de déléguer les bonnes missions à tout un chacun.

Il faut également avoir les bons réflexes pour identifier les situations de cul-de-sac de celles qui présentent des issues. Très souvent, le manager sera amené à prendre des décisions, plus ou moins conséquentes, pour assurer la pérennité de l’entreprise et celle de son équipe.

Enfin, le manager doit pouvoir fournir un suivi précis et détaillé à ses supérieurs hiérarchiques de la progression de ses collaborateurs durant chaque mission. Ce n’est pas la seule raison qui pousse le manager à suivre les résultats assidûment, il utilise également ses bilans pour déterminer le taux de productivité de ses équipes. Il en déduit aussi les domaines où le rendement est le plus important et ceux il l'est moins.

Somme toute, le manager assume plusieurs rôles à des niveaux différents. Il est un élément polyvalent qui ne peut être amputé de la chaîne de travail sous peine de voir la production entravée.