Procrastination au travail – Nos 10 conseils pour lutter contre !

Lutter contre la procrastination au travail

La procrastination est un problème majeur pour les professionnels. Elle peut être source de stress et d’anxiété, et elle fait perdre un temps précieux qu’on pourrait utiliser pour être plus productif. La majorité des gens arrêtent de travailler parce qu’ils ne sont pas assez motivés ou qu’ils s’ennuient dans leur travail. La clé du succès est de savoir comment combattre ce phénomène. Découvrez 10 astuces pour lutter contre la procrastination au travail.

Savoir s’écouter pour vaincre la procrastination

Les travailleurs, surtout ceux qui sont en télétravail, souffrent de procrastination à force de toujours accepter de nouveaux contrats. Ceci les amène généralement à travailler sans répit, ce qui conduit à long terme à une perte de motivation. Pour lutter contre la procrastination au travail, vous devez vous écouter. Il faut savoir vous arrêter quand vos capacités attentionnelles ne vous permettent plus de continuer à travailler.

N’oubliez pas que vous êtes humain et que vous êtes sujet au burn-out. Alors, vous avez besoin de relâcher la pression pour faire le plein d’énergie. Pensez à faire du sport pour vous défouler de temps en temps. Surtout, ne culpabilisez pas quand vous devez dire non et refuser un contrat, par manque de temps pour l’exécuter. N’hésitez pas à déléguer des tâches à des collaborateurs pour gagner du temps.

Adopter une bonne organisation de travail au quotidien

L’une des méthodes les plus efficaces pour lutter contre la procrastination consiste à organiser sa journée en réalisant un emploi du temps. Un planning permet de mieux gérer son temps pour travailler sans stress et devenir plus efficace. À cet effet, prenez soin de préparer une liste de tâches à effectuer avant de commencer votre journée de travail. Vous pouvez suivre la technique Pomodoro pour être plus organisé et travailler de façon efficace.

Classez les activités par ordre de priorité en notant en premier les plus urgentes et effectivement réalisables dans la journée. Accordez une durée réaliste à chaque tâche et essayez de la respecter. Surtout, évitez de remettre au lendemain si vous voulez améliorer votre productivité et éviter d’être débordé de travail.

Trouver un intérêt à chaque tâche

Pour vous encourager à accomplir une tâche au travail, trouvez à celle-ci un intérêt particulier, une valeur ajoutée. Concrètement, vous devez associer une conséquence à la réalisation de l’activité concernée. Par exemple, la réalisation d’une tâche peut vous procurer un sentiment d’accomplissement ou entrainer une bonne rémunération.

Certaines tâches vous permettent de développer votre entreprise ou de réunir les fonds pour réaliser vos rêves. De plus, si vous trouvez une tâche ennuyeuse pensez au fait que sa non-réalisation vous fera perdre un contrat important. En réfléchissant de cette manière chaque fois que vous êtes sur le point de procrastiner, vous serez davantage motivé à travailler.

Décomposer chaque activité en plusieurs petites tâches

La procrastination au travail naît généralement d’un sentiment de dépassement face à une charge de travail. Pour lutter contre ce sentiment, il est recommandé de fractionner chaque tâche générale en petites tâches. Chacune de ces dernières étant plus facile à réaliser, vous n’aurez aucun mal à exécuter l’activité étape par étape.

Pour les projets de grande envergure, vous pouvez effectuer une tâche par jour jusqu’à la date limite fixée. Vous constaterez qu’il vous sera bientôt plus facile de respecter les échéances de vos commandes.

Conseils pour lutter contre la procrastination au travail

Éviter d’être multitâche pour combattre la procrastination au travail

Si vous voulez éviter de procrastiner au travail, vous devez éviter de faire plusieurs choses à la fois. En réalité, être multitâche est une source de distraction, et ne permet pas de gagner en efficacité.

Cela peut beaucoup vous retarder et finir par vous embrouiller. Vous risquez de mal accomplir les différentes tâches et de finir déçu. Alors, ne vous focalisez que sur une seule activité à la fois.

Avant de passer à la tâche suivante, assurez-vous que vous avez correctement accompli la précédente. C’est la meilleure façon d’être plus efficace et productif.

S’éloigner des distractions au travail

Les multiples distractions quotidiennes encouragent énormément à la procrastination au travail. Pour cette raison, vous devez vous en éloigner afin de vous concentrer entièrement sur vos activités professionnelles.

Au nombre des distractions à éviter, il y a le téléphone dont les notifications perturbent généralement. Éloignez-vous aussi de la télévision, des réseaux sociaux et de votre boîte de réception de courriels. En outre, il est recommandé de s’isoler dans une pièce pour travailler, lorsqu’on est à domicile.

Améliorer ou diversifier son environnement de travail

Parfois, l’environnement de travail offre une ambiance qui amène à procrastiner. Si vous travaillez dans une entreprise, aménagez votre espace de travail de manière à vous y sentir bien. Vous pouvez notamment décorer ce dernier en privilégiant des couleurs qui favorisent la concentration.

Si vous travaillez chez vous, n’hésitez pas à changer d’environnement de travail pour mieux vous concentrer. À cet effet, vous pouvez par exemple vous tourner vers les espaces de coworking ou une bibliothèque.

Ne pas hésiter à s’accorder une récompense

Le procrastinateur a parfois besoin de se récompenser pour être plus performant au travail. Alors, félicitez-vous chaque fois que vous respectez un délai ou effectuez correctement une tâche. Il s’agit d’une manière efficace de lutter contre la procrastination en ajoutant du plaisir aux journées de travail.

Vous pouvez vous faire plaisir avec un café ou une pause musique à la fin de chaque tâche. Vous pouvez aussi décider de vous récompenser uniquement à la fin de la journée.

Vaincre la procrastination en s'accordant des pauses de courte durée

Des études ont démontré que la concentration diminue après 90 minutes de travail intense. Il est donc recommandé de s’accorder une petite pause une fois ce seuil atteint.

Pendant la pause, essayez de ne pas penser au travail, et de vous aérer l’esprit ou éventuellement de faire une sieste. Cela favorisera un regain d’énergie et vous encouragera à continuer votre travail.

Adopter un rituel de commencement

Pour vous encourager à commencer à réaliser une tâche, trouvez-vous des starters. Ces derniers sont des rituels de commencement qui permettent d’être plus à l’aise pour commencer un travail. Il peut s’agir par exemple de ranger son bureau, ou de réaliser un point hebdomadaire ou mensuel.

En fin de compte, que ce soit au bureau ou en télétravail, pour lutter contre la procrastination, vous devez identifier quelque chose que vous aimez dans votre travail. Vous devez aussi vous organiser et prendre des pauses durant vos séances de travail. N’oubliez pas de vous écouter pour savoir quand relâcher la pression ou à quel moment accélérer. Prenez également soin de vous et n’hésitez pas à vous récompenser pour vos bonnes actions.